Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Prieuré bénédictin

Prieuré bénédictin

1 janvier 1152
Françoys Favre, auteur de la reconstitution
Classe 8h Granges

Avertissement aux lecteurs :
Ce dessin reconstitution de Françoys Favre est commenté par mes élèves de 8H dans le cadre de leur cours d'histoire. Il est complété par des images que mes élèves ont réalisées pour illustrer la situation actuelle.
Ce travail d'enquête leur permet de mieux connaître le village qu'ils habitent et, par conséquent, de l'apprécier davantage.
Tâches à réaliser: a. Photographie le bâtiment tel qu'il paraît aujourd'hui. Essaie de retrouver le même angle que le dessin reconstitué. b.Rédige un commentaire sur la base de ton enquête. Complète avec les apports de M. Favre.
Le prieuré bénédictin est aujourd'hui une maison habitée par des personnes laïques.
**Commentaire

Ce bâtiment est situé sur la cour d'école et il a été bâti en 1152 (XIIè siècle) en même temps qu'une église.

Un prieuré est une maison pour religieux et un bénédictin, c'est une personne religieuse comme un moine ou un capucin. Donc, ce bâtiment a servi de maison pour les bénédictins.

Plus tard, des propriétaires ont rajouté une cage d'escaliers et un garage. En construisant un abri sous la cour d'école, la protection civile a trouvé un squelette, un crâne et une jambe.

On en a conclu qu'il y avait un cimetière devant cette maison. On y enterrait sûrement les bénédictins et les seigneurs de Granges. Sous le garage actuel, il a toujours des morts qui ont été enterrés là.**


Voici des os qui ont été trouvés en creusant pour faire l'abri PC. Dans son testament daté de 1359, Noble François Albi (Albi veux dire blanc en latin) avait demandé à être enterré dans ce cimetière et son fils un peu plus tard a demandé d'être dans la même tombe que son père. Nous savons ces renseignements grâce à Françoys Favre qui a lu ces information dans un livre.

Voici la clef de la cave.


En voici la localisation.

Lisa et Xenia

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
97,656
5,549
© 2020 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.