Concours photo "La rue, témoin de nos passions": publiez-vous images jusqu'au 25 mars ! Toutes les infos

Le médecin de campagne

15 juin 2023
Pierre-Marie Epiney

Jean-Marc Caloz (*1948) a de nombreuses cordes à son arc. Le point commun à toutes ces cordes est son amour de l'humain. Sa vie durant, il a exercé le noble métier de médecin : que ce soit à la campagne ou au service du CICR ainsi que dans les prisons. Parallèlement, il nourrit trois passions : le théâtre, le chant et le patrimoine.

Cette capsule vidéo présente le médecin de campagne, son activité primordiale.

Il répond à la question suivante :

Plutôt « rat des champs » que « rat des villes ».

En 1983, avec ton épouse Liliane, vous avez ouvert votre cabinet à Vissoie. Vous y avez consacré 31 ans au service de la population anniviarde.

En ville, le médecin est plutôt dans sa tour d’ivoire. Une sorte d'anonymat le protège.

Contrairement au médecin de campagne proche de ses patients. Comment, malgré cette proximité, réussir tout de même à garder une juste distance, à ne pas trop se laisser envahir ? Et en quoi consiste ce métier de médecin de campagne ?

Quelques citations :

  • Le médecin de campagne connaît tout le monde et tout le monde le connaît. Donc, tout le monde le regarde vivre. Vous ne pouvez pas vous trouvez à part. Vous participez à la société du coin, vous intervenez dans des sociétés locales.
  • J’ai toujours pensé qu’il fallait que je paraisse tel que je suis et non quelqu’un dans une profession à part. Je ne suis ni un saint ni un bandit, je suis un être normal.

Voir aussi :

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!