Concours photo "La rue, témoin de nos passions": publiez-vous images jusqu'au 25 mars ! Toutes les infos
Repérage
Un dimanche à Vernier_24

Un dimanche à Vernier_24

1 janvier 1925
Emile Champendal
Claire Bärtschi-Flohr

Vernier, un dimanche de 1925, devant l'ancienne mairie où habitaient mes grand-parents. Derrière la porte cochère, on rangeait le corbillard. Remarquez à gauche le Poids Public. Juste à gauche, mais hors de vue, il y avait l'Atelier de Cycles Burkhalter.

A vélo, de gauche à droite, ma Tante Loulette et ma mère, Renée Champendal. Puis un vergnolan endimanché qui m'est inconnu. Mon oncle, Claude Champendal est sur les genoux de Mr Ulysse Décosterd. On voit ensuite Jeanne Décosterd, ma grand-mère Charlotte Champendal et Yvonne Décosterd. C'est mon grand-père, Emile Champendal, qui a pris le cliché. Il était très actif dans la vie du village. Il dirigeait la fanfare et était capitaine des pompiers.

Voici la maison photographiée en septembre 2010. On voit encore la porte cochère, devenue vitrine :

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • Albin Salamin

    M. Jean-Philippe Décosterd nous écrit à propos de ce document: "Ulysse Décosterd est mon grand-père parternel, Jeanne Décosterd, ma tante, Yvonne Décosterd, mon autre tante Ulysse Décosterd a eu 6 enfants Albert 08, Jeanne 11, Yvonne 12, Hélène 13, William 14, Denise 25. Je suis le fils d'Albert né en 29"

  • Claire Bärtschi-Flohr

    Merci à M. Jean-Philippe Décosterd et à M. Albin Salamin. Voilà des informations bienvenues sur les habitants de Vernier ainsi que sur les copains de ma mère, de mon oncle et de ma tante. Jean Décosterd, époux d' Andrée Bron, a été un fidèle participant de L'UCJG Vernier puis de La Béquille et un excellent ami de mes parents. Fait-il partie de la même famille ?