Mémoire(s) de la Vallée de Joux

29 août 2020
Les archives de la RTS

Un patrimoine audiovisuel

Depuis les années 60, la Télévision suisse romande a tourné à de multiples reprises à la Vallée de Joux, filmant région, villages et habitants à travers les saisons.

Des Combiers qui figuraient dans ces reportages ont accepté de réagir à ces documents d'archives et de poser leur regard d'aujourd'hui sur les thématiques abordées dans ces reportages d'autrefois. Le journaliste de la RTS Laurent Huguenin-Elie en collaboration avec la photographe Anouk Ruffieux les a rencontrés, interrogés et en a tiré trois reportages proposés, avec d'autres archives, lors d'une projection publique organisée en partenariat avec la commune du Sentier.

Voici ces trois courts-métrages:

Le Risoud ou l'harmonie des bois

La Vallée de Joux, son lac, ses pâturages... et une forêt extraordinaire : le bois du Risoud, royaume des épicéas réputés pour leurs qualités harmoniques.

Armand Golay avait 20 ans en 1972 et faisait partie de ces bûcherons du Risoud rencontrés par l'équipe de l'émission de la TSR Horizons: une semaine de tournage restée dans sa mémoire. L'ancien bûcheron se souvient et évoque ces 50 ans qui ont passé parmi les épicéas.

Ces sapins rouges aux qualités de résonance sans pareilles produisent des instruments de musique d'une rare harmonie et les bois du Risoud sont aujourd'hui au cœur de l'activité du luthier Jeanmichel Capt.

Ces deux amoureux de la forêt du Risoud confient au journaliste Laurent Huguenin-Elie et à la photographe Anouk Ruffieux la véritable connivence qu'ils ont tissée avec ses grands arbres.

notrehistoire.ch/entries/PDBm3...

De mystérieux Combiers

Dans ses reportages, la télévision a esquissé le portrait du Combier, elle le dessine mystérieux et prompt au sobriquet. Pour Laurent Huguenin-Elie, Rémy Rochat, curieux d'histoire locale depuis toujours, se retourne sur ces images et nuance le propos. Louis-François Berney, jeune garçon volontiers piquant à l'égard de ses concitoyens en 1971, apprécie aujourd'hui les qualités de coeur du Combier.

Vacherin Mont-d'Or : du goût et des couleurs

Carte de visite du village des Charbonnières, le vacherin Mont-d'Or a connu ses heures de succès. Puis viennent les années noires où salmonelle et listéria menacent les affineurs de la Vallée de Joux. La manière de fabriquer le Mont-d'Or va changer du tout au tout. Dans les bons et les mauvais jours, la télévision détaille les péripéties de ce fromage si particulier.

Jean-Michel Rochat, affineur depuis 50 ans, a vécu le succès aussi bien que les temps difficiles du Mont-d'Or. Danielle Magnenat, elle, était jeune apprentie fromagère au Séchey lors des déboires du vacherin. Tous deux décrivent au journaliste Laurent Huguenin-Elie l'évolution du métier et de ce fromage, part de l'ADN de la Vallée.

A consulter également

notrehistoire.ch/galleries/a-l...

notrehistoire.ch/galleries/la-...

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Les archives de la RTS
14,528 contributions
6 juin 2023
34 vues
0 like
0 favori
0 commentaire
1 galerie
Déjà 2,553 documents associés à 2020 - 2029

Galeries: