Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Charles-Louis Favarger (1809-1882) cofondateur avec Philippe Suchard de la colonie "Alpina" (NY)

Charles-Louis Favarger (1809-1882) cofondateur avec Philippe Suchard de la colonie "Alpina" (NY)

1 janvier 1859
Laurent de Weck

Charles-Louis Favarger est né à Vaumarcus en 1809, fils de Jean-François et de Sophie, née Jeanrenaud (les ancêtres communs de tous les Favarger, y compris ceux de Genève). Il étudia le droit à Heidelberg (1830-1832), puis s'établit à Neuchâtel comme avocat, dès 1832, en même temps qu'il est élu dans les Conseils de la ville. En 1837, il épouse Juliette Biber, d'une famille originaire de France, établie à La Chaux-de-Fonds, dont il aura cinq enfants: une fille et quatre fils. Parmi eux, Philippe Favarger.

Charles-Louis Favarger est connu pour s'être associé à Philippe Suchard dans une entreprise audacieuse: l'établissement d'une colonie industrielle et agricole, qu'ils avaient baptisée "Alpina", aux Etats-Unis, non loin de New York, dans les comtés de Jefferson et de Lewis. Une notice sur Alpina, publiée en 1847, chez Wolfrath à Neuchâtel, précise les buts des fondateurs: "l'acquisition de cette contrée a été faite par MM. Suchard et Favarger, en leur nom et en celui de capitalistes neuchâtelois et fribourgeois, sous la raison sociale "Suchard, Favarger et Cie, d'Alpina". Le but de cette société est l'exploitation de minerai de fer qui abonde dans cette région et la conversion des vastes forêts qui couvrent le sol en terres labourables, au moyen de la vente des susdites terres à des colons... Outre la culture de leurs terres, les colons pourront, s'ils sont travailleurs, être occupés à l'exploitation du minerai ou aux autres branches d'industrie que la société établira." Charles-Louis Favarger dirigera cette colonie de 1846 à 1852. C'est à Alpina que naîtra son fils Philippe, en 1847, potentiellement citoyen américain.

De retour à Neuchâtel, il poursuivra une carrière politique au sein du parti libéral. Député à l'Assemblée constituante (1858) et au Grand Conseil neuchâtelois (1858-1862, 1865-1874), il sera également membre du synode de l'Eglise indépendante et s'acquittera de diverses fonctions judiciaires. Il a en outre contribué à la rédaction du Courrier de Neuchâtel et de L'Impartial. Il meurt à Neuchâtel en1882. Arrière-grand-père de Claude Favarger, Charles-Louis est un quadrisaïeul de mes enfants. LdW

Sources:

"Notice sur Alpina", Neuchâtel, 1847

Pierre Favarger, "Livre de raison" (manuscrit), 1905

Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), article "Charles-Louis Favarger"

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
96,757
5,401
© 2019 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.