Bois Noir après la débâcle du torrent de Saint-Barthélemy

Bois Noir après la débâcle du torrent de Saint-Barthélemy

Pierre Auguste Chappuis
Philippe Chappuis

Dans les annnées 1930, Pierre Auguste Chappuis avait l'occasion de traverser le Bois Noir en se rendant en Valais où il s'occupait de la gérance de vignes à Fully et à Conthey. Cette fois-ci, un spectacle impressionnant l'attendait qu'il s'est empressé de photographier. Ce devait se passer quelques jours ou semaines après une des débâcles du Torrent Saint Barthélemy survenues entre 1926 et 1930. Le torrent est alimenté par le Glacier de Plan-Névé sous les Dents du Midi. La Cime de l'Est domine les gorges du torrent qui, entraîné par un dénivellé de près de 2000 mètres sur 6 km, va se jeter dans le Rhône.

"En ce qui concerne la période récente (20ème siècle), quelques 8 événements se sont produits. Le premier a eu lieu le 20 septembre 1926. A cette occasion, les voies CFF furent coupées et le lit du Rhône fut déplacé. Six jours plus tard, des pluies importantes ont occasionné des coulées de boue et des glissements de terrain qui emportèrent le pont CFF. Les 9 et 10 octobre 1926 furent marqués par des pluies importantes qui ont mobilisé les matériaux, un éboulement à la Cime de l’Est (datant du 20 septembre), des glissements de terrain au Jorat et des coulées de boues. Cela eut pour conséquence des inondations au niveau de la route cantonale et des voies CFF, ainsi que l’emportement du pont de la route cantonale.Le 11 août 1927, on dénote des pluies importantes, des coulées de boue et des glissements de terrain provoquant des inondations au niveau de la route cantonale et des voies CFF, avec des dépôts allant jusqu’à 2.5 mètres (cf. figure 4). Par ailleurs, une importante érosion est signalée dans la région du Foillet. Aux mois de juin et juillet 1930, de violents orages ont provoqué des coulées de boues et des inondations au niveau de la route cantonale et des voies CFF (cf. figure 5)."

(Source: document Torrent du Barthélemy, projet de protection contre les crues, 2008, avec photographies)

Une autre source très intéressante et plus détaillée concernant la même période dans le livre de Frédériv Montandon accessible en ligne dans Persée

Le Réveil de la Dent du Midi (septembre-octobre 1926 + 1927) de Frédéric Montandon avec photographies

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • Renata Roveretto

    ...touchée et Impressionnée par cette histoire si bien décrite en surplus de l'excellente photographie de Pierre Auguste Chappuis

Philippe Chappuis
2,198 contributions
22 octobre 2020
403 vues
2 likes
1 favori
1 commentaire
1 galerie