Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Repérage

Tolstoï : le bâton vert

22 octobre 2020
Nicolas Perruchoud et Pierre-Marie Epiney
Nicolas Perruchoud et Pierre-Marie Epiney, photos ment.

La vidéo n'est pas visible ? Cliquez sur ce lien.

Marta Albertini est l’arrière-petite-fille du grand écrivain Léon Tolstoï (1828-1910). Elle habite Lens en Valais.

Dans cette capsule vidéo, elle nous donne la clé pour comprendre l'importance du "bâton vert" cher à Tolstoï et aux siens.

Tolstoï était un enfant lorsque son frère aîné, Serge, lui avait dit avoir enterré un bâton vert dans le parc de Iasnaïa Poliana. Sur ce bâton était inscrit le secret pour rendre tous les hommes heureux. A la fin de sa vie, Tolstoï a demandé d’être enseveli là même où était caché le bâton vert. Il a probablement exprimé ce souhait en souvenir de son frère. De son côté, Marta a donné au chalet qu’elle possède, à Trionna (Lens), le nom de «Bâton vert ». Au-delà de l’hommage à son arrière-grand-père, au moyen de ce symbole Marta s’associe à l’une des plus ardentes préoccupations de l’écrivain des dernières décennies : le bonheur des autres, le bonheur de tous les hommes.

Voir aussi :

Pierre-Marie Epiney
14 décembre 2020

Marta, arrière-petite-fille de Tolstoï accueille des Ukrainiens : voir ce flash de la télévision suisse romande.

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
107,634
6,676
© 2022 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.