Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
"tu me le copieras 30 fois..."

"tu me le copieras 30 fois..."

1985
Philippe Chappuis

Il était une fois, l'école....

*"*Deux et deux quatre

quatre et quatre huit

huit et huit font seize...

Répétez ! dit le maître

Deux et deux quatre

quatre et quatre huit

huit et huit font seize.

Mais voilà l’oiseau-lyre

qui passe dans le ciel

l’enfant le voit

l’enfant l’entend

l’enfant l’appelle :

Sauve-moi

joue avec moi

oiseau !

Alors l’oiseau descend

et joue avec l’enfant

Deux et deux quatre...

Répétez ! dit le maître

et l’enfant joue

l’oiseau joue avec lui...

Quatre et quatre huit

huit et huit font seize

et seize et seize qu’est-ce qu’ils font ?

Ils ne font rien seize et seize

et surtout pas trente-deux

de toute façon

et ils s’en vont.

Et l’enfant a caché l’oiseau

dans son pupitre

et tous les enfants

entendent sa chanson

et tous les enfants

entendent la musique

et huit et huit à leur tour s’en vont

et quatre et quatre et deux et deux

à leur tour fichent le camp

et un et un ne font ni une ni deux

un à un s’en vont également.

Et l’oiseau-lyre joue

et l’enfant chante

et le professeur crie :

Quand vous aurez fini de faire le pitre !

Mais tous les autres enfants

écoutent la musique

et les murs de la classe

s’écroulent tranquillement.

Et les vitres redeviennent sable

l’encre redevient eau

les pupitres redeviennent arbres

la craie redevient falaise

le porte-plume redevient oiseau."

Page d'écriture, dans Paroles, de Jacques Prévert (1946)

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • Philippe Chappuis

    Cette image et sa présentation pourraient suggérer de ma part un attitude critique face aux enseignants, ce qui ne correspond pas à ce que je pense. J'ai un grand respect et encore plus une grande admiration pour cette mission difficile qu'est d'enseigner. Au cours du temps, si je pense à certains tableaux de Albert Anker, akg-images.fr/Docs/AKG/Media/T... d'importants progrès ont été réalisés dans le domaine de la discipline et de la pédagogie.

  • Renata Roveretto

    ......oui, surtout théoriquement ! La pratique laisse encore et certainement beaucoup à désirer pour éviter le sabotage. Du moment que cela implique un groupe d'enseignants il y a souvent, des qui se battent entre eux et se contredisent, ceci juste pour rabaisser l'autre sur le lieu de travail, et c'est l'apprentie écolier qui fait les frais obligatoirement et autant de plus, si il se porte déjà pas trop bien. Bien heureusement il y a des Individus bien que très rares, qui réellement ont bien approfondies le fonctionnement de l'humain, et qui donnent le meilleur d'eux et qui ont la capacité pour faire progresser avec intelligence et tolérance les élèves qui leurs sont confiés, quelque soit la pression de l'entourage! Et je donne tout mon respect à ces personnes là.

  • Martine Desarzens

    et quel beau poème de Jacques Prévert......

Philippe Chappuis
1,493 contributions
12 février 2020
39 vues
2 likes
0 favori
3 commentaires
0 galerie
Déjà 5,479 documents associés à 1980 - 1989
Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
102,176
6,026
© 2020 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.