Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Cadran solaire sur le vicariat de Vissoie (Anniviers)

Cadran solaire sur le vicariat de Vissoie (Anniviers)

18 septembre 2020
Claudio Abächerli

Ce cadran se trouve sur la façade sud-sud-est de la cure qui est juste en dessus de l’église Sainte-Euphémie à Vissoie. L’édifice date de 1751, et le cadran pourrait être de la même epoque, doc moitié XVIII siècle. Il a été restauré autour de 1992.

Données sur le cadran:
Type: cadran vertical déclinan
Orientation: : SSE (-30°)
Matériel: Peinture sur mur
Affichage de l’heure: heure solaire locale
Heures affichées : 6 – 15 (en chiffres romaines VI – III)
Heures entières seulement (flèches)
Style: horizontal, incorrecte
Epoque: mi-XVIII sieècle, restauré autour de 1992
Décoration: aucune
Inscription: aucune
Devise: Cave fugit hora
Arcs diurnes et lignes astronomiques: absents
Date de la prise de vue : 18 septembre 2020 16:47h MESZ

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • Michel Savioz

    Dès 1678, la paroisse d’Anniviers eut un vicaire qui habita tout d’abord dans le village. Ce n’est qu’en 1751 qu’un vicariat fut construit près de la cure.

    De 1924 à 1931, il servit aussi d’habitation et de cabinet médical, aux deux premiers médecins pratiquant en Anniviers. Au rez-de-chaussée, autrefois, il y avait aussi le bureau de l’officier d’état civil.

    Un édifice spécialement destiné à abriter la cure fut construit, probablement en 1740, par le curé Michel Jacquier (1667 – 1742).

    Vers 1730, celui-ci fit bâtir une deuxième église, que les évêques du diocèse, qui se succédèrent à cette époque, jugèrent trop modeste pour la consacrer.

    En 1832, les anciennes communes d’Ayer, Saint-Jean et Grimentz financèrent une première rénovation de la cure. En 1964, à la suite du décès du curé Francey, qui avait desservi la paroisse comme vicaire, puis comme curé de 1902 à sa mort, le bâtiment fut transformé de fond en comble. Une nouvelle rénovation fut réalisée en 2012. Source: Val d'Anniviers, parcours historiques. valdanniviers.ch/fr/poste-vica...

    • Claudio Abächerli

      Merci pour ces détails précieux. J’ai traduit „Kaplanei“ avec „cure“ en espérant que ce soit le bon terme. Ou c’est plutôt „vicariat“ ? 1678 est la date que je trouve dans notre banque de données sur les cadrans solaires, mais ce sont des données historiques pas toujours fiables. Est-ce que je ce que vous avez écrit signifie que le bâtiment qui porte ce cadran a été bâti vers 1740? Cela est important pour la datation du cadran qui donc ne serait pas de fin 17ème mais de moitié 18ème siècle, donc il me faudrait corriger les données.

    • Michel Savioz

      Le Vicariat où on découvre ce cadran solaire a été construit en 1751. La Cure, probablement déjà en 1740 d'après le parcours historique.

    • Claudio Abächerli

      Merci, j'ai corrigé les données.

Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
103,941
6,368
© 2021 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.