Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
"Quant au départ, je ne sais encore rien."

"Quant au départ, je ne sais encore rien."

1 juin 1918
Jullien frères, Photo Editeurs, Genève, J.J. 8156; coll PM Epiney
Pierre-Marie Epiney

Carte postale expédiée de la Pension Beau Site à Sierre le 1 juin 1918.
L'interné qui expédie cette carte réclame à son épouse de l'argent parce que "le départ ne vient pas vite". Il parle bien sûr de la fin de la guerre qui semble poindre mais qui ne vient pourtant pas encore. Il faudra attendre le 11 novembre 1918 pour que l'armistice soit signé.

transcription de la carte:
(pas de salutation)
As-tu reçu la carte où je te disais de m'envoyer un autre mandat; cette carte doit être partie de Montana, après la lettre où je te disais de ne plus en envoyer. Mais je vois que le départ ne vient pas vite et je crains de rester trop longtemps sans argent. Si tu ne l'as pas reçu, envoie-moi de l'argent tout de suite. Quant au départ, je ne sais encore rien. J'ai passé hier un beau jour de fête, donc je me réserve de te raconter cela de vive voix.
Embrasse tous ceux de la maison pour moi. N'oublie pas la petite.
En attendant de nous revoir, t'embrasse du fond du coeur.

Signature

Dans le Nouvelliste valaisan du 20 juillet 1918, on pouvait lire ceci:

Dans le même journal, le 30 novembre 1918

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
97,221
5,481
© 2020 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.