LesTemples d'Abou Simbel

LesTemples d'Abou Simbel

J’entends d’ici, mais que font’ ils sur notre Histoire rien à voir avec la Suisse ! Et bien plus que vous ne le croyez et même 2 fois

Le grand temple dédié à Ramsès II,

Il fut découvert le 22 mars 1813 par l’historien suisse Jean Louis Burckhardt.

Le président égyptien Gamal Abdel Nasser projette la construction du haut barrage d'Assouan sur le Nil afin de produire de l'électricité, pour d'augmenter les surfaces cultivables qui n’étaient que de 4 % de la surface du territoire et d'éliminer la crue du Nil en aval du barrage mais dont la retenue d’eau mettait en péril les monuments situés en amont, et en particulier les deux temples souterrains d’Abou Simbel datant du 13ème siècle avant J .C., qui se retrouveraient noyés sous 60m d’eau.

L’Unesco s’engagera pour assurer le financement du sauvetage des deux temples celui de Ramès et celui de son épouse Néfertari. Et également de 160 autres.

Huit cents ouvriers et une centaine de techniciens ont travaillé quatre ans, en plein désert, sous un soleil de feu. L'opération est pilotée par l'Unesco ; 50 pays environ y ont collaboré. Son coût est de 36 millions de dollars.

Découpé à la scie à main, de peur d’endommager les décors, pour la plupart des 1035 blocs de grès rose, ces derniers seront replacés une soixantaine de mètres plus haut

grâce à l’usine Ciba de Monthey et l'Araldite !

notrehistoire.imgix.net/photos...

Publicité Ciba du 14 septembre 1970

La construction du barrage à Assouan a nécessité le déplacement, 65 m plus haut, des statues de grès rose d'Abou-Simbel. Pour pouvoir effectuer ce transport, on a procédé la fixation, d'aciers d'ancrage à l'aide de colle Araldite dans les blocs de grès pesant jusqu’à 'à 30 tonnes. Que les archéologues emploient l'Araldite pour le transport et la consolidation de gigantesques blocs de grès cela ne prouve pas uniquement qu'on puisse coller même la pierre avec l'Araldite mais que l'Araldite devient aussi solide que la pierre

Le 22 septembre 1968, une cérémonie officielle marque la fin de la campagne de sauvetage d'Abou Simbel. Le lac Nasser recouvre entièrement l'ancien emplacement.

CQFD

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Yannik Plomb
1,874 contributions
8 février 2023
180 vues
7 likes
1 favori
3 commentaires
2 galeries