Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Le Sanatorium populaire du Canton de Vaud à Leysin vers 1915

Le Sanatorium populaire du Canton de Vaud à Leysin vers 1915

1915
Phototypie & Co Neuchâtel 1906-1929
collection personnelle

Le Sanatorium Populaire a été, de 1911 à 1926, le centre de l'activité professionnelle du Dr René Burnand (1882-1960), spécialiste de la tuberculose, mais ce fut aussi le lieu de vie de sa famille. René Burnand a épousé Rose du Pasquier (1892-1976) en 1913 et leurs 5 enfants sont nés à Leysin de 1914 à 1925. Cette maison est donc un point de repère de la biographie familiale.C'est un bâtiment de 6 niveaux couronné par 2 pignons genre "Holzstil" , les 2 niveaux inférieurs donnent sur une classique galerie sanatoriale, On doit ce sanatorium à l'architecte lausannois Henri Verrey (1852-1928), une figure importante de Leysin et qui occupe une place importante dans la construction de la station climatique de Leysin. Il sera l’architecte attitré de la Société climatérique de Leysin durant près de vingt ans et de ce fait, il pourrait figurer parmi les représentants de l'architecture médicale (Dave Lüthi).

Dès 1890, Henri Verrey travaille à faire du hameau montagnard de Leysin, auquel des liens de famille le rattachaient l'une des plus célèbres stations climatiques du monde. Ce fut la grande oeuvre de sa vie. II construit successivement le Sanatorium Grand Hôtel (1890) ; celui du Mont-Blanc (1894); du Chamossaire (1900) ; le Sanatorium populaire du canton de Vaud (1901) ; celui des Enfants (1908) ; la chapelle catholique (1909) ; le Grand Hôtel du Mont-Blanc et le Sanatorium des Anglais (1910) ; les nouvelles gares de Fedey-Leysin et de Fedey-Grand-Hôtel (1915) ; sans compter un nombre très grand de chalets, villas, bâtiments de tous genres, avec tous les travaux d'adduction d'eaux et d'utilité publique que suppose le développement rapide et considérable de la station. (Nécrologie de Henry Verrey in bulletin technique 1928)

Carte postale de la première construction de Henri Verrey à Leysin, le Grand Hôtel (1890-1892) par l'Edition Art. Perrochet-Matile, Lausanne mise sur NH par Sylvie Bazzanella.

En 1932, le Sanatorium Populaire est agrandi par la Société de l'Asile et prendra le nom de Sanatorium Alpes Vaudoises

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Philippe Chappuis
2,104 contributions
17 mars 2021
166 vues
4 likes
0 favori
0 commentaire
3 galeries
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
104,344
6,488
© 2021 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.