Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Repérage
Haute-Savoie, les Allinges: ruines du Château-Vieux

Haute-Savoie, les Allinges: ruines du Château-Vieux

Auteur inconnu
Bibliothèque de Genève

Date : 1er quart 20e s.

Matière/technique : Négatif noir/blanc sur verre

Mention obligatoire : BGE, Centre d'iconographie genevoise

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • Claire Bärtschi-Flohr

    Photo suggestive mais... pourrait-on en savoir un peu plus sur sa localisation, son histoire ? Merci d'avance !

  • Bibliothèque de Genève

    Les Allinges sont remarquablement situées entre les Alpes et le Léman, à proximité de Thonon-les-Bains. Le site est connu pour les ruines de ses deux forteresses voisines, distantes d'à peine 150 mètres l’une de l’autre : le château dit Neuf et le château dit Vieux. L’archéologie a montré que les parties les plus anciennes de ceux-ci sont à peu près contemporaines. Le Christ en majesté, les vertus et les saints peints dans la chapelle de Château-Neuf remontent probablement à l’époque de la première mention du site en 1073 ou peu après. Les châteaux sont alors détenus par des membres de la famille d’Allinges. Au début du XIIIe siècle ou peu avant, le château passe aux mains des comtes de Savoie alors que le Château-Vieux est pris par leurs rivaux, les sires de Faucigny. Le Château-Neuf reçoit probablement son nom de travaux entrepris par les Savoie à ce moment. A l’intérieur des enceintes de chaque château se sont développé deux petits bourgs dont les fondations de certaines maisons sont encore visibles. Après l’intégration du Faucigny au comté de Savoie en 1355, Château-Vieux sera abandonné au profit de sa rivale. L’ensemble fut redécouvert au XIXe siècle, d’abord comme lieu de pèlerinage. C’est en effet de cette place forte que François de Sales entreprit en 1594 la reconversion du Chablais passé au protestantisme après son annexion par Berne en 1536. A l’initiative de l’évêque d’Annecy Mgr Rey, les Allinges sont rachetées en 1832. La chapelle de Château-Neuf est rénovée et est bénie le 14 septembre 1836 ; le prélat confie l’ensemble des bâtiments aux missionnaires de saint François de Sales. Ces monuments comme de nombreux autres sont au cœur de l’exposition « Châteaux forts et chevaliers » récemment ouverte au Musée d’art et d’histoire. Le Centre d'iconographie va publier début novembre d'autres images des Allinges.

  • Claire Bärtschi-Flohr

    Merci pour cet intéressant commentaire. Il mériterait d'être placé dans la description. Bonne soirée.

Bibliothèque de Genève
15,951 contributions
18 octobre 2016
1,504 vues
0 like
3 commentaires
0 galerie
Déjà 2,553 documents associés à Avant 1900
Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
94,009
4,889
© 2019 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.