Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Au sommet malgré des dessous encombrants

Au sommet malgré des dessous encombrants

Charly Arbellay
Charly Arbellay

Il y a 150 ans, la Britannique Lucy Walker s’offrait le Cervin

Par Charly-G. Arbellay

C’est un constat : depuis plus de deux siècles, les femmes font leurs marques dans l’alpinisme. La première ascension féminine, officiellement enregistrée dans le monde, a été réalisée par deux sœurs et une cousine de Devonshire (GB). En effet, en 1786, Elizabeth, Jane et Mary Parminter atteignaient le sommet du Mont-Blanc.

Fair-play

Le plus beau des trophées demeurait le Cervin. Plusieurs femmes y ont essayé. Sans succès ! Il a fallu attendre le 22 juillet 1871 pour que la Britannique Lucy Walker de Liverpool (1836-1916) atteigne le sommet, six ans après Edward Whymper. Elle avait tenté une première ascension en 1868 mais avait rebroussé chemin à 4000 mètres d’altitude pour cause de mauvais temps. A Zermatt, Lucy Walker n’était pas la seule à convoiter le trophée. L’Américaine, Meta Brevoort (1825-1876), originaire de New York mais vivant en Angleterre, projetait aussi l’ascension. L’ayant appris, Lucy Walker l’a devancée de quelque jours. Sportivement, Meta Brevoort la félicita lors de leur rencontre à Zermatt.

notrehistoire.imgix.net/photos...

  • Le Cervin en hiver. photo : ch. arbellay

Déchaînée

Lucy Walker accompagnait souvent son père Frank Walker et son frère Horace. C’est donc une jeune femme surentraînée qui réalise l’ascension du Balmhorn et de l’Eiger en 1864, du Wetterhorn en 1866, du Lyskmamm en 1868 et du Piz Bernina en 1869. Sa prouesse au Cervin lui a valu des honneurs planétaires. Déchaînée, elle avait vaincu l’icône incontournable, la pierre sacrée, le temple en majesté au pied duquel les pèlerins venus du monde entier se prosternent.

notrehistoire.imgix.net/photos...

  • Lucy Parker à l’automne d’une vie héroïque et sans accident.
    source : alpine club, Londres

Sans chemise… mais en pantalons

On peut difficilement imaginer aujourd’hui la tenue vestimentaire imposée par les bonnes mœurs à la gent féminine. Pas question d’abandonner chapeaux, robes et crinolines que leur imposait l’époque victorienne. Mais ces femmes étaient futées. Quittant leur hôtel en belle toilette, elles abandonnaient ces tenues inconfortables sitôt hors de la vue de la bonne société pour dévoiler en dessous un pantalon identique à celui des hommes. La morale était sauve !

notrehistoire.imgix.net/photos...

  • Dans cette gravure qui n’est autre qu’un montage de l’époque, on remarque au premier plan tous les guides stars de l’ascension du Cervin et au deuxième plan, reléguée et discrète, Lucy Parker en robe de mousseline (flèche rose)
    Source : Alpine club Library, Londres

Photo d'illustration :

  • A Zermatt, une plaque rappelle l’exploit de Lucy Walker.
    Photo : Ch. Arbellay

Voir aussi :

Marcel Maurice Demont
17 décembre 2020
Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Pierre-Marie Epiney
1,888 contributions
7 février 2021
12 vues
2 likes
0 favori
0 commentaire
3 galeries
Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
103,757
6,288
© 2021 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.