Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Covid-19 et forces de l'ordre

Covid-19 et forces de l'ordre

20 mars 2020
Markus Schweizer

Une patrouille donne l'exemple et informe une dernière fois les citoyens et citoyennes pour faire respecter et appliquer les consignes ordonnées par le Conseil fédéral , pas de regroupement de plus de 5 personnes et distance de sécurité entre les gens, mais de préférence, rester à la maison.

La ville de Montreux a posé des affiches dans ses parcs avertissant que si les consignes ne sont pas respectées, la ville restreindra l'accès à ces lieux.

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • René Gagnaux

    "la ville restreindra l'accès à ces lieux"...

    Une telle mesure a du hélas être prise à Zürich hier en fin d'après-midi, parce que trop de gens ne respectent toujours pas les consignes. Depuis hier soir la "Seepromenade" ainsi que quasiment tout les parcs et zones vertes en rive du lac, et d'autres parcs dans la ville, sont maintenant en interdiction d'accès.

    Et ce n'est hélas qu'un cas parmi bien d'autres. J'ai de la peine à comprendre pourquoi tellement de personnes n'ont pas encore compris que la situation est dramatique, partout.

    • Renata Roveretto

      Oui cher René, bien d'accord avec vous en ce qui concerne cette triste situation s'empirant à haute vitesse due au manque de compréhension de la part de certaines personnes entravant le respect des règles même minimal, pour pouvoir ainsi assurer une solidarité saine, offrants les meilleurs chances de survies à toute l'humanité. Et je vous comprend autant de plus d'être déboussolé dans vôtre très beau petit canton d'Uri et vous souhaite le meilleure pour les jours prochaines.....et aussi à tous les autres le meilleur ! Renata

    • René Gagnaux

      "déboussolé" est vraiment le terme qui décrit le mieux l'état des personnes de plus de 65 ans vivant ici, car personne ne s'attendait à ce qu'une décision aussi restrictive soit prise aussi rapidement. La très grande majorité des personnes d'ici approuve toutefois cette mesure, bien qu'elle soit très restrictive.

      Heureusement, le canton d'Uri est petit - plus exactement ce sont ses zones habitées qui sont petites - et l'entraide entre voisins est très forte, ce qui fait que nous allons rapidement nous "reboussoler"! Et - comme vous l'écrivez -, c'est un très beau canton. J'y suis arrivé en 1986 et - bien qu'étant vaudois - je souhaite de ne jamais devoir le quitter.

      À vous, à toutes et à tous, mes meilleurs souhaits pour les jours, semaines, même mois qui vont venir, car nous n'avons hélas pas encore atteint la pire des situations. René

    • Markus Schweizer

      Bonsoir Monsieur Gagnaux René. Le "confinement géographique sélectif et générationnel obligatoire" n'est plus...Mais comme vous l'aviez déjà mentionné, il est important que les personnes au dessus d'un certain âge évitent toutes les sorties non nécessaire pour les quelques semaines à venir, par contre ce confinement obligatoire de cette manière était: Eine fragliche Situation...SHOCKING, grave quand-même d'être traité de manière discriminatoire par rapport à d'autres citoyens dans le pays, quand bien-même le Conseil fédéral eu expliqué clairement qui maintenant, en ce moment de crise, décide et impose les lois, pour tous les suisses . Maintenant il est à nouveau demandé au citoyen d'utiliser son cerveau... . Gentiment ça se discipline, mais aujourd'hui encore, en entrant à Rennaz, près de l'hôpital, une grand-mère poussait fièrement un pousse-pousse avec enfant, l'habitante du village parle le français ... que dire, effectivement.

      Monsieur Gagnaux René, je souhaite que cette période de turbulences se passe sans conséquences importantes pour vous et les vôtres.

      Cordialement, Markus.

    • René Gagnaux

      Cher Markus,

      Je vous en prie, laissez le Monsieur de côté, et n'utilisez que mon prénom, René. Ceci aussi pour tout le monde participant à Notre Histoire, car c'est ainsi tellement plus convivial!

      Oui, les autorités du Canton d'Uri ont du - hier en fin d'après-midi - s'aligner sur l'ordonnance du Conseil Fédéral, ne pouvant légalement pas l'appliquer plus sévèrement.

      Je le regrette, car seules les autorités d'un canton peuvent vraiment juger de la situation locale. Lorsque cette sévère mesure a été prise jeudi après-midi, elle était encore tout-à-fait légale, le Conseil Fédéral ne s'était pas encore prononcé C'est seulement vendredi après-midi qu'il a décidé de prendre des mesures plus sévères, ce qui a rendu la mesure du Canton d'Uri juridiquement illégale.

      Mais la décision du Canton d'Uri était judicieuse, comme le montre hélas la croissance du nombre de personnes tombées malade: entre hier et aujourd'hui le nombre de cas a ici doublé. Ce nombre est certes encore petit, mais il faut le voir en relation avec le nombre du jour précédent et le nombre d'habitants: Uri est petit, n'a que 36'433 habitants (décembre 2019), et pas beaucoup de lits dans les soins intensifs. Heureusement, l'hôpital cantonal d'Altdorf avait justement fini de construire un nouveau bâtiment et de le mettre en service il y a peu de temps: l'ancien bâtiment n'est heureusement pas encore démoli et va être réactivé pour créer plus de place dans les soins intensifs.

      En ce qui me concerne, j'ai décidé de ne sortir de la maison qu'en cas extrême, conformément à l'ordonnance fédérale, car j'ai heureusement des voisins qui peuvent aller m'acheter ce que je ne peux pas me faire livrer par le magazin Volg du village voisin (sur Coopathome et LeShop - où je commandais de temps en temps, surtout ce qui m'est devenu trop lourd à porter - on ne peut ici hélas plus du tout compter, car ils sont incapables de s'adapter à la situation et d'intensifier leurs livraisons à domiciles: actuellement il est impossible de leur passer une commande, toutes leurs fenêtres de livraison étant épuisées jusqu'au 3 avril environ... En plus, tous deux ne livrent que du mardi au samedi, ne semblant apparamment pas pouvoir / vouloir faire le nécessaire pour livrer le dimanche et le lundi, maintenant que ceci est autorisé par l'ordonnance du Conseil Fédéral. Donc il faut se rabattre sur les entreprises plus petites, comme par exemple morga.ch, zwicky.ch, volg.ch, qui sont actuellement capables de livrer à domicile, par colis postal. Et autrement demander aux voisins, qui sont tous tout de suite prêt à aider. Ici la solidarité fonctionne encore mieux que parfaitement!

      Merci pour vos souhaits, j'éspère que pour vous aussi, pour toutes et tous, que les semaines et mois prochains vont se passer le mieux possible! Restez tous en bonne santé, surtout afin de pas risquer d'infecter les autres!

      Cordialement, René

    • Markus Schweizer

      Cher René (le "Monsieur" était une manière de vous montrer un peu plus de respect vu la situation affrontée, pas une distanciation)... . J'espère que vous trouvez des solutions à votre convenance pour pallier à la complexité engendrée par cette situation de confinement partiel, oui on (la société de consommation) est pas habitué, tout fonctionnait, puis ça... . Des choses se mettent "gentiment" en place.

      Les risques sont tels (même sociétaux) que la cohérence et cohésion doit primer, il semble très important que la population adhère aux mesures, que n'apparaissent pas d'excitateur et que personne n'instrumentalise cette situation et les inévitables erreurs qui arrivent. Comme vous le marquez vous-même : Semaines et mois prochains. Difficile de faire des projections, donc le raisonnable prime, mais c'est pas toujours évident de savoir ou se place le raisonnable. J'ai vu se déplacer à Montreux un bus grand et large, aux couleurs bleues marqué gendarmerie, pare-brise et vitres latérales grillagées, j'ai eu cru voir un car de CRS... , mais non un "véhicule anti-émeutes" bien de chez nous... y réfléchir donne envie de rester humble. Donc comme vous l'avez exprimé, les comportements raisonnables priment.

      En espérant que vous avez une belle vue (avec soleil) et que vous puissiez trouver quantités de satisfactions malgré tout. Courage et santé à vous René, courage et santé à tous. M.S.

Markus Schweizer
288 contributions
20 mars 2020
128 vues
0 like
0 favori
6 commentaires
3 galeries
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
105,044
6,528
© 2021 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.