Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Emondage fourrager des arbres à Praz Pourris entre 1925 et 1935

Emondage fourrager des arbres à Praz Pourris entre 1925 et 1935

1930
Pierre Auguste Chappuis
Philippe Chappuis

Pierre Auguste Chappuis régisseur à Morges de 1913 à 1970, a été élevé dans la ferme familiale à Bremblens et a suivi l'Ecole d'agriculture du Champ de l'Air à Lausanne au début du XXI s. La silviculture faisait partie de ses intérêts et ses archives photographiques contiennent beaucoup d'images qui témoignent de cette passion. Quelques images intéressantes d'émondage, comme ici à Praz Pourris à Conthey.

notrehistoire.imgix.net/photos...

notrehistoire.imgix.net/photos...

L'émondage ou élagage des feuillus à des fins fourragères remontent loin dans le temps et s'est développé, voire maintenu lors de conditions climatiques particulières dans lesquelles le fourrage des graminées venait à manquer, par exemple en été, par sécheresse. Les paysans ont eu recours au feuillage des arbres pour nourrir leur bétail, le système racinaire des arbres, plongeant plus profond vers la nappe phréatique, leur permettant de mieux résister au climat estival.

Cette pratique semble avoir laissé la place à des solutions fourragères plus classiques dès le milieu du XXe s.

Mais, le changement climatique et les périodes de canicules de ces quelques dernières années ont démontré, à nouveau, la meilleure adaptation des arbres feuillus et c'est ainsi que l'utilisation fourragères des arbres pourraient reprendre son importance et s'avérer une alternative providentielle.

C'est cette argumentation qui est développée dans cet article de Fabienne Gresset et Johanna Schoop proposé par Agridea en 2022.

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • Renata Roveretto

    Cher monsieur Philippe Chappuis, encore une, deux voir trois images très prenantes.... merci pour les avoir utilisées dans un contexte d'une extrême importance pour notre si belle planète terre, beauté à préservée, laquelle n'avait pas échappée à votre cher grand-père Pierre Auguste Chappuis bientôt très bien connu dans le monde entier de notre histoire, grâce à son petit fils qui sait lui rendre hommage tout en faisant grand plaisir à autrui... Merci

    Et voici encore des liens concernant la valorisation fourragère

    web-agri.fr/fourrage/article/1...

    et voici :

    reussir.fr/patre/les-arbres-fo...

    et encore :

    ecotree.green/blog/arbres-four...

    Amicalement Renata

    P.s. pour aide; à compléter par qui trouve à répondre aux attentes de monsieur Philippe Chappuis, voici un forum d'actualité :

    notrehistoire.ch/forum/emondag...

    Merci pour toute apport concernant le sujet !

Partenariats éditoriaux 2022:
Partenaires de soutien:
108,846
6,801
© 2023 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.