Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Au temps où Géronde était séminaire

Au temps où Géronde était séminaire

1792
Père Jean Evangéliste Pignat, collection Pm Epiney
Pierre-Marie Epiney

La première page de ce livre rare paru en 1792 à Sion affiche :

Principes d’Ascèse donnés à l’École du Saint Esprit de Géronde au Séminaire épiscopal par le Père Jean Evangéliste Pignat, autrefois de la Société de Jésus (avec la faculté des Supérieurs).

Il s’agit du texte des cours donnés au séminaire de Géronde. Il est spécifié que le livre a été publié à Sion, en Valais.

La suite concerne l’éditeur ou l'imprimeur selon cette source :

  • Chez Antonium Advocat, 1792.

Merci au Rvd Père François Huot, excellent latiniste et historien et à sœur Marie-Bénédicte, bibliothécaire du monastère de Géronde.

Ce livre est entièrement rédigé en latin. Il compte 290 pages auxquelles s'ajoutent un supplément de deux chapitres d'une soixantaine de pages.

Un mystérieux billet

Un mystérieux billet est soumis à l'œil averti des latinistes qui liront cet article (merci d'apporter vos lumières dans les commentaires ci-dessous):

notrehistoire.imgix.net/photos...

Voici l'interprétation de Gaëtan Cassina, historien de l'art : "pour le recto en partie imprimé, il s’agit apparemment d’une demande de contribution pour une messe que la « congrégation » de la Vierge « purifiée » de Brig a fait célébrer pour Christian Hutter, d’Oberwald, décédé le 19 décembre 1794, le 10 septembre 1801.

Le verso est en fait l’adresse du destinataire : Ill[ustrissimo] ac doctissimo D[omino] Jos[epho] Antha[r]=matten SS. Theol[ogiae] Candidato / Seduni. Reste à l’identifier…"

En savoir plus sur Gaëtan Cassina à cette page.

A noter

A propos de la mention "autrefois de la Société de Jésus", que les Annales Valaisannes traduisent ex-jésuite, le Père Pignat n’a pas quitté la Société de Jésus. Cette publication se situe à l’époque où la Société de Jésus – Jésuites – a été supprimée par le pape. Chaque religieux s’est retrouvé prêtre diocésain jusqu’au moment où la Société a été à nouveau autorisée.

Selon cette source, le même auteur a écrit "Le disciple bien instruit" pour former les jeunes gens au latin. Paru à Sion en 1790.

notrehistoire.imgix.net/photos...

Voir aussi

ainsi que la galerie consacrée à Géronde à cette page.

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Partenariats éditoriaux 2022:
Partenaires de soutien:
108,768
6,798
© 2023 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.