Parcours de vie

21 mai 2023
Pierre-Marie Epiney

Dans cette capsule

Dans cette capsule, Gaëtan Cassina (*1942), autorité en matière d'histoire de l'art, professeur honoraire de l'Unil, répond à cette question:

Natif de la Chaux-de-Fonds, vous vous êtes « exilé » en Valais, dans un canton non universitaire, à l’écart des grands centres.
Pourquoi ce choix ? Pouvez-vous tracer dans les grandes lignes votre parcours de vie ?

Quelques citations

Né au milieu de la deuxième guerre mondiale, la pire année peut-être, 1942, j’ai connu une existence assez tourmentée [dans mon enfance].

A l’université, ma passion c’était l’histoire de l’art du Moyen Age et de la Renaissance, les grands noms des Quattrocento et Cinquecento et l’impressionnisme français. Je me suis assez vite rendu compte que ce n’était pas là une matière où j’avais grand avenir, ces terrains ayant été déjà largement labourés par de nombreux prédécesseurs.

notrehistoire.imgix.net/photos...

Gaëtan Cassina, rédacteur de l'inventaire des monuments historiques du Valais, photo NF

Les grandes lignes d'une biographie

  • Natif de La Chaux-de-Fonds, Gaëtan Cassina (*1942) habite aujourd’hui Vétroz en Valais. Sa vie professionnelle s’articule essentiellement autour de Moudon, Lausanne et le Valais. Gaëtan Cassina fait autorité en matière d’art en Valais.
  • À l’université de Fribourg (CH), sa thèse de doctorat sera vouée à l’église Saint-Étienne de Moudon et ses stalles. Il empruntera successivement et parallèlement deux voies : en Valais, comme rédacteur de l’inventaire des « Monuments d’Art et d’histoire » auprès des Archives de l’État, puis du Service des bâtiments, monuments et archéologie, d’une part, et de l’autre, comme professeur d’histoire de l’art monumental régional à l’Université de Lausanne. Il collectionne bien d’autres « casquettes » relatives à l’art et aux monuments historiques.
  • Il a publié et collaboré à une dizaine de livres et à quantité de monographies et guides, enfin il a rédigé nombre d’articles dans des revues d’histoire de l’art et d’histoire. On l’apprécie aussi beaucoup comme conférencier pour son empathie et son langage non doctoral.
  • Aujourd’hui il poursuit ses activités d’historien de l’art en indépendant. La parution est imminente d’un important ouvrage consacré à Venthône en collaboration avec Bernard de Preux, ancien juge passionné par l’histoire.
  • Au niveau familial, Gaëtan Cassina est l’époux de Michèle née Corbat. Il a 2 enfants et 2 petits-enfants.

Pour la version complète, consultez la page principale à cette adresse.

Voir aussi

Musique

La musique de cette vidéo est de Thierry Epiney que je remercie. [voir]

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pierre-Marie Epiney
2,392 contributions
21 mai 2023
66 vues
9 likes
0 favori
1 commentaire
5 galeries
00:05:06