Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Philippe Favarger et sa petite-fille Elisabeth

Philippe Favarger et sa petite-fille Elisabeth

1 janvier 1910
Laurent de Weck

Philippe Favarger, personnalité libérale du monde politique, économique et juridique de Neuchâtel, est né en 1847 à Alpina, dans l'état de New-York: la colonie que son père Charles-Louis Favarger avait fondée sur les rives du lac Ontario avec Philippe Suchard. Ayant étudié le droit à Neuchâtel, Heidelberg et Dijon, il fut avocat, conseiller général de la Ville de Neuchâtel, directeur commercial de la maison Pernod à Couvet, journaliste et censeur de la Banque cantonale de Neuchâtel.

Il a vécu à Neuchâtel, mais aussi à Couvet. C'est lui qui fit construire la propriété des Terrasses, rue Matile, où il vécut jusqu'à sa mort en 1927. Il avait épousé Elisa, la fille de l'historien et professeur fribourgeois Alexandre Daguet, dont il eut deux fils, Pierre et Paul et, en secondes noces Marie Besson, de Couvet, veuve de Louis-David Haas, qui mourra en mai 1914.

Cette photo montre Philippe Favarger dans l'intimité des Terrasses, avec sa petite fille Elisabeth, dont il attire le regard en balançant légèrement sa montre à gousset.

Philippe Favarger est un des seize trisaïeux de mes enfants. LdW

Sources:

Dictionnaire Historique de la Suisse (DHS), article "Philippe Favarger"

"Fonds Favarger", Archives de l'État de Neuchâtel

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • Martine Desarzens

    Quelle splendide document ! Merci....

  • Sylvie Bazzanella

    Petite Elisabeth semble attentive, voir inquiète à l'écoute du tic-tac de la montre de grand-papa... Superbe document, merci Laurent.

  • Laurent de Weck

    Merci à Martine et à Sylvie de leur message et de leur intérêt.

  • Laurent de Weck

    A Couvet, Philippe Favarger, vu ses fonctions liées à la maison Pernod, s'établit dans la maison de la Grand-Rue 7. Veuf d'Elisa, née Daguet, il épouse en secondes noces, en 1899, Marie-Cécile Besson, veuve de Louis-David Haas. Cette dernière possédait l'immeuble de la Grand-Rue 38, dit « La Bessonnière ». Il s'y installa jusqu'en 1906, sa deuxième femme étant morte peu après leur mariage. L’ancienne « Bessonnière » est actuellement la maison communale de Couvet.

Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
93,996
4,889
© 2019 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.