Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
"Mon ordre de rapatriement vient de venir"

"Mon ordre de rapatriement vient de venir"

23 août 1917
Gantner pour l'illustration, Edition B. Jeager, Genève, no 124 pour la carte
Pierre-Marie Epiney

Carte expédiée de Genève le 23 août 1917. L'expéditeur accompagne son nom du commentaire : "interné français encore 6 heures". Contrairement à la majorité des autres cartes destinées à la France ou à la Belgique, leur pays d'origine, celle-ci est adressée en Suisse, à Delémont.

En voici la transcription :
Le 23-8-17
Madame,

Merci beaucoup. Ah, il était heureux pour moi, la tuile allait arriver car je n'aurais pas le bonheur de vous connaître, du moins pour le moment [parce que] mon ordre de rapatriement vient de venir et je pars cette nuit. Quel dommage que cela ne fut pas quelques jours plus tard.
Je serai en France demain matin. Je suis heureux content malgré que je quitte Genève et elle car elle était ici hier ce soir et vient de dîner avec moi. Elle doit venir à la gare, elle m'a demandé pardon. J'ai failli dire oui.
Je vous écrirai aussitôt en France et je vous remercie beaucoup. Je m'expliquerai davantage par lettre. Recevez Madame ...

Commentaire:
Cette carte montre une foule d'évacués conduits, semble-t-il, par un officier suisse. La photo est insérée dans une sorte de passe-partout montrant les drapeaux des 22 cantons suisses ainsi que l'emblême de la Croix Rouge au pied duquel se tiennent Tell et son fils.
Une autre carte offrant la même photo est entourée des drapeaux des pays d'origine de ces évacués.

Voici le verso de la carte:

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
94,065
4,770
© 2019 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.