Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.

La gare de Brigue Repérage

26 février 2016
Brigue
Albin Salamin

Son évolution de 1878 jusqu'à nos jours

Presque vingt ans après le début de la construction de la ligne du Simplon qui a débuté au Bouveret en 1859, la ligne de chemin de fer arrive à Brigue après de nombreux changements des Compagnies en charge de sa construction.

Ce fut tout d'abord la Compagnie de la ligne d'Italie qui obtint la concession de l'État du Valais pour une liaison du Bouveret Jusqu'à Brigue puis vers l'Italie par le tunnel du Simplon. En difficulté financière, elle fit faillite et la concession pour la poursuite des travaux fut transmise à la Compagnie du Simplon qui construisit les gares de la ligne et termina la liaison entre Sierre et Brigue. Mais de nouvelles difficultés financières poussèrent la Compagnie à fusionner avec la Compagnie de la Suisse Occidentale.

Dès le début, la gare de Brigue avait un rôle important puisqu'elle était provisoirement le terminus de la ligne mais aussi après le percement du tunnel du Simplon, travaux qui débutèrent le 1er août 1898, soit près de vingt ans après l'arrivée du chemin de fer à Brigue.

Vue sur l'ancienne avenue de la gare et terminus de la ligne.

Cependant un accord sur la concession pour la liaison avec l'Italie accordée à la Compagnie Jura - Simplon, stipulait que la gare internationale devait être Domodossola. Avec la reprise de la Compagnie par les CFF, cette accord avait été remis en question, sans succès.

Bibliothèque de ETH - Zurich

Après plusieurs importantes inondations du Rhône dans tout le Valais dont aussi à Brigue, il fut décidé de construire une nouvelle gare plus grande. Pour l'isoler des crues du Rhône, on créa une nouvelle zone plus à l'est avec les déblais du tunnel. Cette plaine a été surélevée de sept mètres. La nouvelle gare voyageur ainsi que de nouveaux dépôts pour 15 locomotives et des ateliers de réparation, seront construits sur ce vaste terrassement dès 1901. Le premier juillet 1905, la nouvelle gare a été mise en service et son inauguration s'est déroulé le trois juillet.

On distingue déjà la nouvelle gare sur la grande plateforme de remblais. Au bas de la photo le long de la ligne de chemin de fer nous distinguons l'ancienne gare (second bâtiment depuis le bas?)

A propos de cette nouvelle gare, on pouvait lire dans la Feuille d'avis du Valais: "le bâtiment de voyageurs, ses larges vestibules, ses salles d'attente, ses quais spacieux avec des passages sous voies, sa superbe marquise, sont d'une irréprochable beauté; l'aspect de cette gare, à l'arrivée est vraiment grandiose".

Une nouvelle route passe sous la gare pour rejoindre Naters et la route de la Furka

Le Tunnel du Simplon fut donc inauguré le 19 mai 1905, avec la venue en Suisse du Roi d'Italie Victor-Emmanuel III qui fut reçu par les autorités fédérales et cantonales.

L'ancienne gare sera démolie, malheureusement nous ne connaissons pas la date exacte. En 1906, elle était encore en service selon le Nouvelliste. Suite à une recherche complémentaire de M. Yannik Plomb, nous pouvons remarquer que le bâtiment sur les différentes photos de la prolongation de ligne vers la nouvelle gare, ets en fait l'Hôtel Terminus de Brigue. Dans cette article il y a une photo de cette ancienne gare.

Dès 1898, il y a eu des projets d'une liaison par chemin de fer entre Berne et Brigue mais vu l'énorme investissement nécessaire à l'époque, le projet fut mis en veilleuse. D'autres projets de constructions de chemins de fer ont vu le jour comme une liaison vers la Jungfrau ou une liaison vers le glacier d'Aletsch

En 1906, le Canton de Berne décide le percement du tunnel du Lötschberg sans l'aide des CFF et avec peu de subvention de la Confédération mais avec des financiers français. La construction de cette ligne de chemin de fer vers Brigue, demanda un agrandissement de la gare de Brigue et donc une nouvelle correction du Rhône sur 1 km, qui sera effectuée dès l'hiver 1912 à 1913.

Les travaux de construction de ligne du Lötschberg débuteront en octobre 1906 et la ligne sera mise en service le 15 juillet 1913. En avril 1907, un pont de service était construit à la sortie de la gare de Brigue, permettant l'apport de matériaux sur la ligne du Lötschberg.

Remarquons qu'à cette date, la gare de Brigue présenta la particularité de voir se côtoyer des locomotives électriques du BLS utilisant du courant alternatif monophasé, avec des locomotives électriques du tunnel du Simplon fonctionnant au courant triphasé et des locomotives à vapeur de la ligne Lausanne - Brigue.

En 1914, la gare de Brigue gagna en importance avec l'ouverture de la ligne de chemin de fer vers Gletsch et plus tard vers les Grisons (Diesentis). Cependant, comme cette ligne était à voie étroite, il fallut construire les quais sur la partie sud de la gare. Le 27 mai 1910, la Compagnie suisse du chemin de fer de la Furka se constitua à Lausanne. L'argent nécessaire, soit 38 millions de francs sera fourni par les banques de Paris et de Londres.

Le premier tronçon de la ligne Brigue - Gletsch a été inauguré le 30 juin 1913. La ligne était exploitée en traction à vapeur, jusqu'en 1942.

Trois ponts sur le Rhône: Lötschberg, Furka, et route de Naters

Le 5 juin 1929, la liaison de Viège à Brigue fut mise en exploitation. Elle permit le raccordement avec la ligne de chemin de fer Brigue-Furka-Disentis. Les deux compagnies se trouvèrent à l'arrière de la gare de Brigue.

En 1957, le ferroutage débute entre Brigue et Domodossola, pour la période de Pâques (voir une vidéo des archives de la RTS).

Cinquante ans plus tard (1979), la Direction des CFF, admettent que la gare de Brigue, une magnifique construction pour l'époque avait mal vieilli et ne répondait plus très bien à l'augmentation des voyageurs mais aussi celle des trains de marchandises. Ils décidèrent donc d'investir dans un nouveau quai, d'un nouveau passage sous voie et de nouveaux guichets.

Le 2 décembre 2007 a été inauguré le nouveau tracé du Matterhorn Gotthard Bahn (MGB) à Brigue (Valais) afin d'éviter la traversée du village de Naters situé de l'autre côté du Rhône*,* les travaux avaient commencé en 2005*.* Depuis ce jour là, la gare de Brig-MGB n'est plus un cul-de-sac au milieu de la place de la gare… les trains du MGB continuent sans repartir en sens inverse pour traverser le Rhône et Naters (Funimag août 2009).

Le bâtiment voyageurs de la gare de Brigue a été entièrement rénové en 2009. Dans le cadre de travaux de transformation et de rénovation d'envergure, l'ancienne annexe sud a été démolie et l'étage de la place et des voies a été aménagé pour accueillir des commerces. La nouvelle aile ouest offre des surfaces supplémentaires abritant notamment un nouveau restaurant Stadtbistro (Source CFF).

Un panorama de la gare CFF et du Matterhorn Gotthard Bahn (MGB)

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Albin Salamin
2,069 contributions
15 février 2016
2,492 vues
1 like
1 favori
4 commentaires
4 galeries
Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
101,728
5,960
© 2020 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.