Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.

Le premier cas Covid-19 de Suisse référencé

25 février 2020
Tessin, Lugano
Gisanddata, Le Temps, RTS, OFSP
Gisanddata, Le Temps, RTS, OFSP

Berne, 25.02.2020

Office fédéral de la santé publique

Nouveau coronavirus COVID-19

- Le nouveau coronavirus COVID-19 a été détecté chez une personne du Tessin. Cette personne a été hospitalisée et isolée ; son état de santé est bon. Afin de renforcer la collaboration transfrontalière, le conseiller fédéral Alain Berset a rencontré aujourd’hui à Rome plusieurs ministres de la Santé.

...

L’analyse effectuée au Centre national de référence pour les infections virales émergentes (CRIVE), à Genève, confirme le soupçon d’une infection par le nouveau coronavirus. Il s’agit ainsi du premier cas confirmé en Suisse.

Les personnes en contact étroit avec la personne malade seront informées et mises en quarantaine. Le canton et la Confédération prennent toutes les mesures pour prévenir la transmission du virus. Il s’agit, notamment, d’identifier d’autres personnes pouvant avoir été en contact avec le patient afin de les placer en quarantaine et de surveiller leur état pendant les 14 prochains jours.

Ce premier cas diagnostiqué en Suisse ne change rien à l’évaluation du risque : le nouveau coronavirus ne représente, actuellement, qu’un risque modéré pour la population suisse. Cependant, au vu de la hausse du nombre de cas confirmés dans le monde et notamment au Nord de l’Italie, la probabilité que d’autres cas soient diagnostiqués dans notre pays augmente. Les établissements médicaux en Suisse sont prêts à procéder à la détection précoce et à l’examen diagnostique des cas suspects ainsi qu’à prendre en charge d’autres personnes malades.

...

Le nouveau coronavirus a été identifié pour la première fois début 2020 dans la province chinoise de Hubei. Selon les indications des autorités, environ 80 000 cas d’infections ont été confirmés à travers le monde.

Le Temps, 05 mars 2020:

- La nouvelle était attendue d’un jour à l’autre par les autorités. Ce jeudi matin, la Suisse a enregistré son premier mort lié au coronavirus. Le canton de Vaud a ainsi annoncé le décès d’une femme de 72 ans, au CHUV à Lausanne, où elle était hospitalisée depuis le mardi 3 mars. Souffrant de maladie chronique, la septuagénaire était considérée «à haut risque». «Ce cas nous rappelle que même si, pour 80% des gens infectés, la maladie se révélera bénigne, celle-ci peut avoir des effets dramatiques sur les personnes les plus vulnérables».

...

Pas de mesures supplémentaires

Ce premier mort n’a pas d’incidence sur le dispositif de sécurité décidé par le canton de Vaud. «Nous n’entendons pas, à ce stade, imposer des restrictions supplémentaires», a confirmé la conseillère d’Etat Rebecca Ruiz, cheffe du Département de la santé et de l’action sociale, insistant sur le principe de proportionnalité. Donc, conformément aux recommandations annoncées par le Conseil fédéral vendredi 28 février, les manifestations de plus de 1000 personnes sont toujours interdites sur sol vaudois. Celles qui accueillent moins de 1000 personnes restent autorisées.

...

Lors de la conférence de presse de ce jeudi, Rebecca Ruiz a tenu à apporter «quelques précisions» à la suite des propos tenus la veille à 19h30 par son collègue du gouvernement Philippe Leuba et qui ont suscité un début de polémique. Pour rappel, en direct à la télévision, l’élu PLR a dénoncé vigoureusement une surréaction face au virus, regrettant «la diffusion d’une peur panique» et «le déclenchement d’une crise économique irréfléchie». La magistrate socialiste a ainsi sobrement rétorqué que «le Conseil d’Etat ne remettait nullement en cause les appréciations du Conseil fédéral et de l’Office fédéral de la santé publique». «Le contexte inédit impose des mesures exceptionnelles et le gouvernement vaudois suit l’évolution de l’épidémie de très près», a conclu Rebecca Ruiz.

RTS, 05 mars 2021:

Sur initiative du président de la Confédération Guy Parmelin

- Une minute de silence en hommage aux personnes décédées du Covid-19

- Un an après avoir enregistré un premier décès lié au Covid-19, la Suisse entière a rendu un hommage exceptionnel aux plus de 9000 personnes mortes de cette maladie sur son sol, en faisant retentir les cloches des églises après une minute de silence. Un geste de solidarité qui intervient alors que le nombre de décès est revenu à la normale depuis début février.

...

Depuis près de 4 mois, entre mi-octobre et fin janvier, la mortalité en Suisse a dépassé les bornes de la normalité. Soit quinze semaines durant la deuxième vague où l'on atteignait une fois et demie la mortalité normale pour les plus de 65 ans.

...

- Pour Philippe Wanner, démographe à l'Université de Genève, c'est bien sûr une évolution positive même s'il faut rester prudent. Dans certains pays, souligne-t-il, il y a des signes qui indiquent que l'âge des personnes hospitalisées est en train de changer, avec des personnes plus jeunes prises en charge.

Ce 05 mars 2021, la même (CSSE/JHU) carte informe que:

- Au niveau suisse le nombre de personnes atteintes et comptées depuis le début de la pandémie est de 561'068 cas déclarés, 317'600 sont déclarées guéries et 10'022 personnes en sont décédées.

Les commentaires ont été désactivé pour ce document
Markus Schweizer
288 contributions
5 mars 2021
111 vues
0 like
0 favori
1 galerie
Déjà 999 documents associés à 2020 - 2029

Galeries:

Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
103,701
6,348
© 2021 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.