Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.

D'un "régent" à l'autre

14 décembre 1851
Victor Dorsaz, "régent" à Saillon; collection Pm Epiney
Pierre-Marie Epiney

Cette lettre de 3 pages a été écrite en décembre 1851 par Victor Dorsaz, "régent" à Saillon. Il écrit à Maurice Genoud qui exerce le même métier à Vex (val d'Hérens).

Il lui donne de ses nouvelles tout en reprochant à son collègue de ne pas lui en adresser. Il parle de sa "petite classe de 40 élèves", de la pénibilité de s'occuper d'enfants jeunes, de la constante présence de la religion, du froid qu'il fait et de son emploi du temps.

Voici quelques passages intéressants de cette lettre :

"Je me porte bien. J'ai une bonne pension. Je ne m'ennuie point. J'ai une petite classe : 40 élèves au plus, tous de petits enfants, c'est ce qui est de plus ennuyant, on croyait avoir plusieurs inspections mais je pense que ce sera bien comme à l'ordinaire. Je n'ai pas encore eu une visite de l'inspecteur. Je n'ai pas la classe du soir cette année. Je n'ai pas beaucoup d'occupations. Je me dispose à aller prendre des leçons de chant chez le révérend curé qui est un maître chantre et un grand prédicateur, il fait tous les dimanches et fêtes des sermons d'une heure et plus. Il veut nous convertir coute que coute. Nous avons eu le Jubilé la semaine passée, M. le Chanoine Derivaz a fait plusieurs instructions et je t'assure qu'il les fait bien. Il fait terriblement froid en plaine je t'assure que je n'ai jamais vu un froid si grand et si long, du reste il fait assez beau temps..."

Un extrait de cette lettre :

notrehistoire.imgix.net/photos...

En marge de cette lettre

Hasard ou non ? C'est justement durant cet hiver 1851 que Victor Hugo, alors député, découvre les misérables des caves de Lille, rencontre qui - selon cette source - a peut-être inspiré son roman "les Misérables".

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Pierre-Marie Epiney
2,053 contributions
26 avril 2021
38 vues
2 likes
0 favori
0 commentaire
5 galeries
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
105,113
6,532
© 2021 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.