Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.

Le Simplon son col, ses relais et diligences

Tout au long des années 1800 à 1805, Napoléon Bonaparte fit construire par l'ingénieur Nicolas Céard la première route carrossable des Alpes. La route du col du Simplon

Il fit également édifié l'Hospice qui malheureusement n'était pas achevé lors de la chute de l'Empereur. Sa construction repris en 1820 et fût terminée en 1831

Le 25 septembre 1805, la Diète valaisanne établissait un service de voyageurs sur toutes les routes de la République et ce fut la première tentative officielle d'organiser le transport de personnes sur la route du Simplon. Le 10 août 1808, la création de la Compagnie des postes et diligences est composée de quatre Valaisans, C'est le chemin le plus rapide entre Paris et Milan. Il fait du Valais un lieu de passage et va permettre l'ouverture et le développement de la vallée.

Il fallait entre douze et treize heures pour le traverser

Treize relais furent placés au long des 47 kilomètres du col et il en subsiste des noms que nous trouvons dans nos horaires actuels. Cela varie selon les sources pour certain c'est 7 refuges côté valaisan et 3 côté Italie.

La carte nationale Dufour de 1891, elle en mentionne 9

L'ouverture en 1906 du tunnel du même nom lui porta le coup de grâce.

La première automobile postale traversera le col en 1919

Voir aussi: http://urlz.fr/4K2W

Liste des refuges

N°1 Ried Basmeri

N°2 Schallberg on y échangeait la voiture de poste contre le traineau en hiver

N°3 Bérisal

N°4 Rothwald

N°5 Schallbett

N°6 Après gallerie Maison de péage

Hospice

N°7 Engeloch

N°8 Simplon

N°9 Casermetta

Une galerie animée par Yannik Plomb Yannik Plomb
Repérage
Dans cette lettre adressée à Fortis, entrepreneur de la route du Simplon, il est question...
2
6
3
La compagnie Liebig basée à Fray-Bentos (Uruguay) offrait à ses clients des vignettes très...
3
1
4
La compagnie Liebig basée à Fray-Bentos (Uruguay) offrait à ses clients des vignettes très...
3
0
6
La compagnie Liebig basée à Fray-Bentos (Uruguay) offrait à ses clients des vignettes très...
3
0
7
La compagnie Liebig basée à Fray-Bentos (Uruguay) offrait à ses clients des vignettes très...
3
0
8
La compagnie Liebig basée à Fray-Bentos (Uruguay) offrait à ses clients des vignettes très...
3
0
5
La compagnie Liebig basée à Fray-Bentos (Uruguay) offrait à ses clients des vignettes très...
3
0
7
Ma maman Irène Epiney-Melly (\1934) est de sortie au Simplon à l'occasion d'un pique-nique...
3
1
2
Il n’a pas été bâti par Napoléon, mais par la Société Astronomique du Haut Valais (AGO Ast...
0
0
2
Il n’a pas été bâti par Napoléon, mais par la Société Astronomique du Haut Valais (AGO Ast...
0
0
2
Un autre vue de l’observatoire « Simplon Adler » la nuit tombante. Le toit coulissant est...
0
0
2
A 2000 mètres d’altitude le ciel est souvent très clair, l’air transparente, et il n’y pas...
2
1
1
Situé à 2000 m d’altitude et sans lumières qui dérangent, l’observatoire «Simplon Adler» s...
2
0
1
Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
103,350
6,238
© 2021 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.