Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Eglise libre de Morges et école supérieure de jeunes filles

Eglise libre de Morges et école supérieure de jeunes filles

Ce carton photographique daté au dos de 1875 a été donné à Suzanne Chappuis par sa mère Valentine Jaques, née Chollet. Elle présente un double intérêt à mes yeux. Personnel, car mon oncle, le pasteur Roger Glardon a habité dans la maison voisine de l'église, demeure au style particulier et dont je garde le charme d'un maison accueillante, comme peut l'être une maison de pasteur... L'intérêt historique n'est pas moindre. En 1875, l'église libre a été inaugurée le 19 janvier 1862, construite par l'architecte John-Henri Foretay. La même année, Foretay construit la maison voisine, destinée à accueillir l'Ecole supérieure de Jeunes Filles. C'est à l'instigation d'Alexandre Vinet qu'une Ecole Supérieure de jeunes filles a été crée à Lausanne en 1839. Paul Bisseger indique que quelques pères progressistes décidèrent en 1839 de fonder la même institution à Morges. Cette dernière, étroitement liée à l'Eglise libre de par ses promoteurs, connut quelques avatars jusqu'à sa construction, ici, en 1862. Sur cette image, l'annexe qui servait de local de réunion n'est pas encore construite (1894) , là où se trouvent des jardins. Contigüe à l'Ecole supérieure de jeunes filles sera construite, en 1902, une section gymnasiale. Sur ce document mis sur NH par Rémy Glardon, le bâtiment de Foretay de 1862 et celui de 1902 de l'architecte Wenger de la section gymnasiale de l'Ecole des jeunes filles

Cette institution privée, après avoir connu un vif succès, fut concurrencée par l'Ecole Secondaire publique et fermera ses portes en 1945. L'Ecole supérieure de jeunes filles deviendra ainsi cure réformée dans laquelle viendra s'installer pour de nombreuses années le pasteur Roger Glardon et sa grande famille. Le bâtiment de la section gymnasiale devint propriété de la commune et fonctionnera comme Ecole primaire des Fossés par laquelle j'ai transité, entre l'école du Bluard et le collège de Couvaloup !! (Sources: Paul Bisseger, MAH Ville de Morges et Recensement architectural du Canton de Vaud)

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • Renata Roveretto

    Une belle image offerte en partage avec beaucoup de détails, racontant l'histoire avec celle de vos souvenirs qui vous concernent profondément ........c'est un beau partage.

  • Philippe Chappuis

    Merci de votre disponibilité, de votre présence pour qu'un partage se concrétise; le partage sur NH m'apparaît en général comme une valeur virtuelle, en tant que membre de NH, je ressens en moi l'envie de montrer des documents qui m'ont passionné, intéressé, amusé, attendri, un peu comme on interpellerai un proche en lui disant, viens voir ! Mais en l'occurence, à part quelques retours, comme les vôtres, très fidèlement, il faut se convaincre que ces messages, lancés dans la vaste mer parviendront peut-être un jour chez un autre qui, alors, aura le plaisir du partage, mais silencieusement

Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
103,503
6,256
© 2021 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.