Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.

Ecoles de Morges

L'idée motrice était de réunir dans cette galerie "mes écoles" puisqu'étant né à Morges, que je n'ai quittée qu'en 1972, j'ai expérimenté plusieurs lieux et tout ce que cela sous-entend, de l'école enfantine jusqu'au terme du collège.C'est l'occasion d'un retour sur ce parcours dont j'ai gardé beaucoup de souvenir mais plutôt éparpillés, sans une grande cohérence. L'autre raison est née de la lecture du livre d'un historien vif et intelligent, je veux parler de Pierre-André Bovard et de son Histoire animée des Morgiens 1803-1970. J'ai apprécié en particulier ses réflexions sur l'histoire de l'instruction publique. Depuis le début du XIXe s., l'enseignement primaire et secondaire est réservé aux garçons et nécessitent quelque fortune. Au cours du siècle on quittera progressivement un enseignement basé essentiellement sur le latin pour le secondaire à une plus grande palette de branches adaptées aux différentes vocations des élèves. La création de l'Ecole normale en 1833 va promouvoir des changements favorables dans le mode d'enseignement. L'allemand ne sera enseigné à l'école primaire que depuis 1930. Il faudra pour la commune rechercher des solutions pour accueillir un nombre croissant d'élèves, ce qui explique le nombre de locaux utilisés. Le nombre d'enseignants va très lentement augmenter et permettre d'améliorer la qualité de l'enseignement

Une galerie animée par Philippe Chappuis Philippe Chappuis
Repérage
Carte postale marquée du sigle B&F, Briquet & Fils dès 1830 à Genève. # C'est la...
2
0
2
C'est grâce à la collaboration des Archives Cantonales vaudoises qu'il a été possible de f...
2
0
2
J'ai déjà esquissé la genèse de l'Ecole supérieure de Morges dans le document sur Mlle Ant...
1
0
2
La tranquille rue des Charpentiers du photographe morgien, Edouard Staub, datant du début...
2
0
1
Un de ces fameux dimanches à Beau Rivage, et c'est, une fois de plus, pour Pierre Auguste,...
1
0
4
Pierre Auguste Chappuis, municipal des Domaines s'occupait du domaine morgien à la Vallée...
1
0
3
Pierre Auguste Chappuis n'a pas cessé de photographier et il aimait le portrait en pose, i...
1
0
4
https://notrehistoire.ch/entries/xwB6LDPJW21 # Ce document précieux de la Collection Mure...
1
0
2
Je suis né à la maternité de l'hôpital de Morges en 1946 et j'ai habité à la maison d'Albi...
1
1
1
Cette photographie du début du XXe s me raconte deux histoires. # D'une part, celle de l'...
1
0
3
https://notrehistoire.ch/entries/qOYOlAOZBEZ # Nombreux sont les Morgiens qui connaissent...
1
0
4
Cette carte de visite de la directrice de l'école supérieure de jeunes filles portant au d...
1
0
4
La famille de Pierre Auguste Chappuis déménage à Beau Rivage à Morges en 1924. Mon père (a...
3
1
3
Accolée à l'Ecole supérieure de jeunes filles, institution privée à l'origine, se construi...
2
4
1
Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
103,698
6,293
© 2021 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.