Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.

La mort d'une cheminée..._23 Repérage

30 mars 1954
rue de la Canonnière, Genève
Claire Bärtschi-Flohr
Claire Bärtschi-Flohr

Extrait du journal de ma grand-mère maternelle, Charlotte Champendal-Glayre (1882-1968).

« 30 mars 1954_ Je veux encore raconter la chute de la grande cheminée. Elle mesurait 35 mètres de haut et se trouvait dans les jardins en face de chez Renée (rue Canonnière, quartier du Grand-Pré, Genève). Tout s'est bien passé derrière les volets clos et les fenêtres ouvertes. Nous avons entendu une grosse explosion et Madame la cheminée est tombée comme une fleur dans les jardins. Un beau travail de la DAP. »

Des ordres avaient été donnés pour que les habitations proches aient leurs fenêtres ouvertes pour empêcher que le souffle ne les casse et que les volets soient fermés pour être à l'abri d'une éventuelle projection de débris. Je me souviens que cela avait fait grand bruit (au propre et au figuré) dans le quartier !

Il n'y a aucune mention du nom du journal pour cette coupure de presse, mais je pense qu'il s'agit de "La Tribune de Genève", à laquelle mes parents étaient abonnés.

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
93,928
4,884
© 2019 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.