Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Sierre, passeport signé par le grand bailli

Sierre, passeport signé par le grand bailli

25 octobre 1796
Valentin Sigristen, grand bailli du Vallais
Pierre-Marie Epiney

Passeport délivré à René Goblet et signé par Valentin Sigristen, Grand-Baillif et Conseil de la Souveraine République de Vallais (!) avec sceau plaqué sous papier (1796, beau document décoratif).

Ce document appartient à un ensemble de manuscrits concernant René Goblet originaire de Valenciennes, avocat en parlement du Hainault (Flandre) à Douay, travaillant comme inspecteur des mines de plomb et d'argent de Chamonix, de Servoz (Haute-Savoie) et de Sembrancher en Valais (Suisse).

Dans cet ensemble de documents celui-ci se défend de l'accusation de menées contre-révolutionnaires portées contre lui en 1793 et justifie son émigration en Suisse.

Voici ce que dit le Dictionnaire historique de la Suisse au sujet de Valentin Sigristen, dernier grand bailli du Valais avant l'arrivée des Français : (source)

Sigristen, Jacques Valentin né le 26.7.1733 à Ernen, mort le 9.3.1808 à Sion, cath., d'Ernen. Fils de Johann Heinrich, major de Conches et gouverneur de Saint-Maurice, et de Maria Josepha Jost. Arrière-petit-fils de Jean-Antoine de Courten, petit-neveu d'Eugène de Courten. ∞ 1) 1754 Barbara Matter, fille de Stefan, veuve de Johann Julier, capitaine du dizain de Loèche, 2) 1781 Marie Josèphe Galley, fille d'un marchand de Saint-Maurice. Etudes à Besançon, notaire. Vice-major de Conches et délégué à la Diète valaisanne (1752), major de Conches (1753-1754, 1759-1760 et 1765-1766), banneret de Conches (1767-1798), directeur de la mine de fer de Binn (dès 1767), trésorier du Valais (1771), gouverneur de Saint-Maurice (1774-1776), grand châtelain de Martigny (1780), secrétaire d'Etat (1785), grand bailli du Valais (1790-1798). Le mandat de S. fut marqué par des troubles dans le gouvernement de Monthey (1790-1791), la dissolution des régiments capitulés en France et l'occupation des frontières savoyardes (1792), par la création de la République cisalpine (1797) et par le soulèvement des gouvernements du Bas-Valais sous la conduite du délégué français Michel-Ange-Bernard de Mangourit (1798). Après la reconnaissance de l'indépendance du Bas-Valais, S. devint président du gouvernement de transition tricéphale de la nouvelle République des dix dizains, incorporée la même année à la République helvétique (1798). En 1798-1799, il se tint à l'écart des révoltes du Haut-Valais. Il fut membre du Sénat helvétique (1798-1801), grand châtelain de Conches (1802-1804), président de la Diète valaisanne (1802-1805) et conseiller d'Etat valaisan (dès 1804, Finances). Opportuniste, S. s'efforça de servir son pays dans une période de bouleversements, mais souvent sans succès."

Voir aussi ce document relatant un voyage au St-Bernard en 1801 et sa transcription "caviardée" dans la gazette du Valais en 1876 :

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • Stephane Briand

    Bonjour Je fais une recherche sur René Goblet. Pourriez vous me faire savoir ou je peu trouver les documents dont vous faites mention dans l'explicatif du document ci-contre ? En vous remerciant

Pierre-Marie Epiney
1,944 contributions
8 juin 2014
784 vues
3 likes
2 favoris
1 commentaire
5 galeries
Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
103,659
6,344
© 2021 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.